up_arrow
 

GUIDE ACHAT

Achat ou location d'un distributeur de boissons chaudes

Prendre du café ou bien du thé dans la journée permet souvent aux employés d’une entreprise de prendre un peu de recul par rapport à la pression quotidienne du travail. C’est également une occasion de recharger, en quelque sorte, son énergie. Les distributeurs automatiques de boissons chaudes ont été justement conçus afin de répondre à ce besoin particulier des employés. Pour investir dans un distributeur automatique de boissons chaudes, les entreprises ont le choix entre l’achat ou la location du matériel.

 

Comment ça marche ?

 

Par définition, un distributeur automatique est une machine permettant d’acquérir des biens grâce aux techniques de l’automatisme. Actuellement, il existe à peu près six types de distributeurs automatiques, à savoir le distributeur de boissons fraîches, la machine à café, le distributeur de confiseries, les distributeurs mixtes, la fontaine à eau et le distributeur de boissons chaudes. Prenons en particulier le cas du distributeur de boissons chaudes.

L’installation d’un distributeur de boissons chaudes apporte un véritable plus pour les salariés d’une entreprise. En effet, le fait de se désaltérer procure de l’énergie et il est réellement obligatoire de le faire tout au long de la journée. L’aménagement d’un appareil de distribution de boissons au sein de la société peut être un facteur non négligeable pour l’augmentation de la productivité de l’entreprise. En effet, les employés n’auront plus besoin d’aller chercher leurs boissons dans un endroit qui pourrait être assez éloigné de leur lieu de travail.

Les distributeurs de boissons chaudes peuvent se présenter sous plusieurs formes. Ils sont disponibles sur le marché soit en location, soit à la vente. Ces deux types de système ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients selon la taille de votre structure. Il est donc nécessaire de bien définir vos besoins avant d’acquérir votre distributeur automatique de boissons chaudes.

La première décision à prendre consiste à connaître le type de gestion de votre distributeur automatique. Vous pouvez opter soit pour la gestion totale, soit pour l’auto gestion, soit pour la gestion partielle. Si vous optez pour la gestion totale, vous faites automatiquement appel aux services d’un fournisseur de distributeurs automatiques. Ce dernier prendra en charge toutes les opérations, de l’installation du distributeur jusqu’à son approvisionnement en passant par les réparations et autres tâches de maintenance. Dans ce cas, c’est le fournisseur qui va garder l’éventuel profit.

Si vous optez pour l’auto gestion, vous aurez le choix entre acheter (achat immédiat ou par crédit bail) le distributeur ou bien le louer. Avec l’autogestion, vous prendrez en charge vous-même la gestion de votre distributeur, c’est-à-dire que c’est à vous de fixer les prix, de penser à l’approvisionnement, de gérer l’ensemble des opérations d’entretien, etc. Par ce procédé, vous garderez l’éventuel profit dégagé par votre distributeur. Si vous avez choisi d’acheter la machine, vous pouvez opter pour la souscription ou non d’un contrat de maintenance. Si vous avec choisi de louer, la maintenance est automatiquement comprise dans la location.

Afin de contourner les problèmes liés à l’achat d’un distributeur automatique, il est préférable de choisir la gestion partielle. Avec ce type de gestion, c’est le prestataire qui vous fournira le distributeur. Le prestataire s’engagera à installer la machine, mais également à la gérer. C’est à lui de s’occuper de l’entretien de la machine suite à la demande de l’entreprise. Toutefois, il reste à l’entreprise de passer les commandes chez le fournisseur. C’est également à elle de réapprovisionner la machine.

Le choix du type de gestion de votre distributeur automatique repose sur trois motifs principaux :

  • vous n’avez besoin que d’une simple machine à café : dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un prestataire externe en gestion totale ;

  • vos effectifs sont petits : dans ce cas, vous ne pourrez pas faire de la gestion totale, car la consommation du distributeur sera faible et le prestataire ne s’y retrouverait pas,

  • vous avez beaucoup d’effectifs et vous souhaitez dégager des profits : dans ce cas, votre consommation va être élevé.

Une fois que vous avez opté pour le type de gestion de votre distributeur automatique, il vous faut maintenant choisir soit pour l’achat, soit pour la location.

Location

 

Vous pouvez louer votre distributeur automatique de boissons grâce à des locations classiques ou des crédits-bails. Avec la location, vous avez la possibilité de faire assurer la maintenance, l’entretien et le réapprovisionnement de votre distributeur de boissons chaudes. Vous n’aurez qu’à payer une mensualité définie en début de contrat.

En location, le matériel restera la propriété de la société à laquelle vous le louez. En plus, le matériel est renouvelé gratuitement tous les deux à trois ans. La location pourra se faire au nom de l’entreprise ou du comité d’entreprise. Généralement, le coût de la location dépendra de votre durée d’engagement (plus celle-ci est longue plus le prix de la location est réduit), de la taille du distributeur et des produits choisis et de l’existence ou non d’un contrat de maintenance. Toutefois, le prix de la location mensuelle d’un distributeur automatique de boissons chaudes devrait se situer entre 100 et 250 euros HT.

Achat

 

Si vous optez pour l’achat du distributeur de boissons chaudes, il faut faire appel au principe de la gestion totale. En effet, à part la garantie de un ou deux ans qui couvre les pièces défectueuses et le déplacement d’un réparateur, ce sera à vous de gérer toutes les opérations, comme l’installation, l’entretien, le réapprovisionnement, le choix des produits, etc. Toutefois, vous pouvez aussi souscrire un contrat de maintenance qui est en général peu onéreuse. Pour acquérir votre distributeur de boissons chaudes, vous pouvez procéder à l’achat immédiat en devenant tout de suite le propriétaire, le passer à l’actif de votre bilan et l’amortir, ou bien l’acquérir par crédit-bail.

Le crédit-bail ou leasing est la solution intermédiaire entre l’achat et la location. Avec le crédit-bail, vous bénéficierez de l’option d’achat de la machine avec un tarif préférentiel. Le crédit-bail vous permettra de vous décharger de la tâche fastidieuse et dévoreuse de temps de gestion de votre distributeur automatique de boissons chaudes. Le crédit-bail est en fait une location, mais avec une option d’achat à l’échéance du contrat. Pour ce faire, vous devrez payer un montant fixe chaque mois, et l’option d’achat est exerçable généralement au bout de 2 ans en fin de contrat.

En général, le prix d’achat d’un distributeur de boissons chaudes dépend de plusieurs paramètres. Ce prix varie entre autres en fonction du modèle, de la capacité du matériel, des produits distribués, etc. Pour les distributeurs de petite capacité (environ 200 à 500 gobelets), ils démarrent aux environs des 2000 euros HT. Pour les gammes plus luxueuses et les services de plus de 1000 gobelets, il faut compter aux alentours de 5000 euros HT.

 

Questions fréquentes

 

Un distributeur de boissons chaudes peut-il prendre en charge tous types de boissons chaudes ?

 

Effectivement, ce type de distributeur peut prendre en charge divers types de boissons chaudes comme les boissons faites à partir de grains de café et de poudres instantanées comme le thé, le café, le chocolat, la soupe, etc. Les gobelets sont préremplis de poudre instantanée et le dispensateur y adjoint de l’eau chaude à la minute.

 

Comment installe-t-on le distributeur de boissons chaudes ?

 

A la différence du distributeur de boissons fraîches qui ne requiert qu’une prise de courant, le distributeur de boissons chaudes se branche en plus sur un point d’eau. Ce genre de distributeur ne peut donc pas s’installer n’importe où.

Une question au sujet de cette catégorie