up_arrow
 

GUIDE ACHAT

Standards téléphoniques IPBX

Gérer ses communications téléphoniques est stratégique pour une entreprise. Le standard téléphonique est la pièce maîtresse qui permet d’accomplir cette tâche. Grâce à cet outil, l’entreprise dispose d’un numéro unique qu’on peut partager directement avec tous les services et tous les postes. L’IPBX fait partie des technologies des standards téléphoniques sur le marché.

 

Comment ça marche ?

 

L’IPBX ou l’Internet Protocol Branch eXange est un autocommutateur téléphonique privé par Internet. Contrairement au PABX qui utilise le réseau télécom classique, ce système est basé sur la technologie VoIP (Voice Over Internet Protocol) ou la Voix sur Protocole Internet. L’IPphone ou le soft transforme le signal en données numériques et les transmet vers le récepteur instantanément. Le IPBX donne la possibilité aux entreprises de combiner l’informatique et la téléphonie. Elle permet l’amélioration du suivi des appels qui s’affichent sur l’écran des ordinateurs.

Le standard téléphonique IPBX propose un panel de fonctionnalités qui permettra aux entreprises de prendre en main la gestion de l’ensemble des communications téléphoniques, internes comme externes. Il propose deux types de messagerie : la vocale et l’unifiée. Une messagerie vocale est affectée à chaque poste. Bien que l’autocommutateur est unique, une fois que les appels sont dirigés vers un autre poste, les messages vocaux sont enregistrés au cas où personne ne décrocherait. Le stockage des messages est possible et le destinataire de l’appel peut les consulter à l’extérieur grâce au dispositif Sélection Directe à l’Arrivée ou SDA. Ce dernier oriente directement l’appel vers un récepteur interne en se passant de l’accueil du standard. La messagerie unifiée fonctionne de la même manière sauf que les messages et les fax sont transmis par courriers électroniques ou sur le téléphone mobile de leur destinataire.

Grâce au standard téléphonique IPBX, l’entreprise peut effectuer des numérotations abrégées. Quels que soient les destinataires, externes ou internes, un préfixe suffit pour envoyer un appel. On peut aussi mettre en place un plan de numérotation en adoptant un préfixe pour actionner une fonctionnalité. Par exemple, le 1 pour consulter les appels extérieurs, le 2 pour la messagerie vocale, le 3 pour les appels en interne… En outre, il dispose d’un Least Cost Routine pour gérer les appels entrants. En fonction de la plage horaire et de l’appel, externe ou interne, un message automatique (musique ou message de bienvenue) se déclenche. Ensuite, le serveur vocal peut prendre le relais en redirigeant l’appelant en lui recommandant d’appuyer sur un numéro pour obtenir le service ou le poste qu’il demande.

 

Les avantages de l’IPBX

Le premier avantage de l’IPBX réside dans le coût de la communication. En effet, le prix d’une communication peut être 50 % moins cher par rapport au réseau de télécommunication classique. Par contre, le prix du standard téléphonique est plus conséquent par rapport au PBAX puisqu’il peut coûter jusqu’à 30% plus cher. Donc, à long terme, l’IPBX est plus rentable. En outre, l’installation est peu contraignante, puisque le réseau est peu coûteux et ne nécessite pas l’intervention d’un installateur téléphonique. L’entreprise n’aurait aucune difficulté en cas de déménagement. Elle peut également confier l’administration du standard téléphonique à son service informatique. Par contre, au début, le coût du matériel est assez important. Donc il faut faire une étude avant de se lancer.

Pour coupler la téléphonie et l’informatique, le standard téléphonique classique doit être équipé de CTI ou de Computer Telephony Interface. Ce dispositif a pour fonction de collecter les informations concernant toutes les données relatives aux communications téléphoniques et de les envoyer vers un ordinateur qui s’occupe de leur traitement et de leur analyse. Pour sa part, l’IPBX n’a pas besoin de ces dispositifs. Fonctionnant avec le réseau internet, l’enregistrement des appels est spontané. Grâce à une base de données mise à jour automatiquement, les statistiques sont disponibles en permanence. Ce qui facilite l’analyse des coûts de communication dans l’entreprise. Cela permet donc de gérer les appels et de profiter des heures creuses où les communications coûtent moins cher.

 

Comment choisir un service de téléphonie IPBX ?

Le prix de communication sur VoIP a baissé depuis quelque temps. Ce qui explique l’engouement des entreprises pour le IPBX. Toutefois, à cause de son coût à l’achat, il faut prendre quelques précautions avant d’investir. Voici quelques conseils pour bien choisir le service standard téléphonique IPBX qui vous convient.

La première étape consiste à évaluer votre besoin en téléphonie. En calculant bien vos besoins, vous vous mettrez dans les bonnes dispositions pour choisir le service qu’il vous faut.

Ensuite, vous devez mener une analyse et une évaluation du dispositif téléphonique de votre entreprise. Cette démarche est très importante si vous avez déjà un service de téléphonie traditionnelle et que vous voulez migrer vers l’IP. Par contre, si vos besoins en téléphonie sont assez modestes, une connexion internet suffit pour intégrer la téléphonie sur IP. Après ces deux étapes, il faut calculer l’amortissement de votre investissement. En général, sur le long terme, l’ IPBX offre un réel avantage par rapport au PBAX.

Le choix de l’opérateur

Les opérateurs téléphoniques sont très nombreux sur le marché. Ce sont les petits opérateurs qui se sont lancés les premiers sur le segment de l’IPBX. Actuellement, les grands opérateurs ne se cantonnent plus au réseau traditionnel et proposent des services de téléphonie sur IP. Les entreprises disposent donc d’un large choix de service.

Le choix d’une offre ne se limite pas au prix. Il faut tenir compte de certains détails pour trouver la meilleure proposition. Par exemple, si des opérateurs offrent des appels illimités vers l’international, dans ce cas, le coût de l’appel national pourrait être plus conséquent. La maintenance est également importante. Les garanties 24 heures sur 24 heures et sept jours sur sept présentent un réel avantage en cas de panne.

 

Accessoires

 

Pour optimiser l’utilisation d’un standard téléphonique IPBX, l’entreprise doit se munir d’un logiciel de serveur vocal interactif ou SVI. Grâce à ce dispositif, un appel entrant est redirigé automatiquement vers un standard automatique qui l’oriente vers le service ou le poste qu’il demande en suivant une consigne. Pour limiter les appels vers les postes importants comme celui de la direction, le standard automatique demande un mot de passe. Le serveur interactif est en mode DTMF quand il demande à l’appelant d’appuyer sur un bouton ou un chiffre. Par contre, il est en reconnaissance vocale quand il exige que l’appelant parle. Un dispositif analyse la voix avant de lui donner l’accès.

Il se peut que ce logiciel soit intégré dans le pack standard téléphonique IPBX. Dans ce cas, l’entreprise n’a plus besoin de s’en procurer.

 

Questions fréquentes

 

A quoi consiste la maintenance de standard téléphonique IPBX et combien cela coûte-t-il ?

 La maintenance d’un standard téléphonique IPBX concerne essentiellement les logiciels. Donc, elle se limite à la mise à jour et l’activation des fonctionnalités. Comme le système fonctionne grâce à un réseau internet, l’intervention du responsable de la maintenance peut s’effectuer en ligne. Toutefois, une équipe informatique interne peut prendre en main ce service. Par contre, si l’entreprise ne dispose pas de service capable de mener à bien cette mission, l’entreprise doit faire appel à son opérateur. Dans ce cas, il faut se référer au contrat.

 

Quelle est la différence entre un centrex IP et un IPBX ?

 Le Centrex IP et l’IPBX fonctionnent grâce à un réseau Internet. La différence réside dans la gestion. L’IPBX est géré par l’entreprise lui-même. Par contre, elle peut confier son standard téléphonique IPBX à un prestataire extérieur. Dans ce cas, il s’agit d’un Centrex IPBX.

Une question au sujet de cette catégorie