up_arrow
 

GUIDE ACHAT

Vidéosurveillance

Avec l’accroissement de l’insécurité et les menaces de terroristes, la vidéo surveillance est devenue indispensable. Pour assurer et renforcer la sécurité de vos locaux et de vos employés, optez pour ce dispositif de surveillance. De nombreuses sociétés proposent des solutions de vidéo surveillance adaptées aux besoins de chacun. C’est un dispositif de dissuasion efficace. Cependant, en cas de besoin, cet outil révolutionnaire permet de lever les doutes.

 

Comment ça marche ?

La vidéo surveillance permet de surveiller les locaux commerciaux et les habitations à l’aide de caméras fixées sur les murs ou en face d’un accès d’un immeuble. Les images filmées sont transmises à des moniteurs installés dans un centre de contrôle. L’alarme connectée aux caméras se déclenche quand elles détectent quelques choses d’inhabituelles. Le centre de contrôle comprend des écrans, des lecteurs-enregistreurs, des transmetteurs ainsi que des capteurs d’images et de son. On peut visionner, enregistrer ou conserver les images obtenues.

La vidéo surveillance peut être pilotée localement ou à distance. Dans ce cas, on parle de télésurveillance. Cette option présente un avantage. Quel que soit le problème, vous pouvez faire appel à un service de maintenance à distance. Si la caméra détecte un mouvement, l’alarme est déclenchée immédiatement et transmise à la société de télésurveillance. On peut voir les séquences en accéléré, au ralenti, image par image et même en gros plan. De plus, vous pourrez afficher plusieurs images sur un ou plusieurs écrans en même temps. Quand ils sont exportés, les films peuvent être visionnés sur n’importe quel lecteur vidéo comme Windows Media Player. Vu son efficacité, beaucoup de personnes ont choisi cette nouvelle forme de surveillance. Le but est d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

Suivant vos besoins, il existe sur le marché des caméras étanches, discrètes et résistantes aux chocs. Vous trouverez également des produits permettant une vision nocturne, c’est-à-dire dans le noir total, des caméras noires et blanches ou couleurs, des caméras à infrarouge ou des caméras motorisées. Elles sont également mobiles, rotatives et contrôlables à distance. Certaines caméras permettent de lire les plaques d’immatriculation des véhicules et de pratiquer des reconnaissances faciales en temps réel. Certains fabricants proposent aux commerçants des outils innovants permettant de superviser les actions des caissiers en contrôlant totalement les tickets de caisse ou d’analyser la fréquentation de l’établissement à l’aide d’un compteur de passage.

Avec plus de 800 effractions par jour en France, ne prenez plus de risque et assurez la sécurité de vos locaux avec une vidéo surveillance intelligente, modulable, rapide et adaptée à vos besoins.

 

Accessoires

Le marché propose également des vidéo surveillances factices pour tromper l’intrus qui essaie de s’introduire dans vos locaux. Vous les trouverez partout, il a ceux qui sont fabriqués en plastique et en vrai. Ils peuvent également être dotés de clignotants ou simuler des mouvements. Mais il est possible d’associer les deux, certains kits intègrent les deux. Cependant, faites attention, car les malfrats expérimentés savent comment détecter les caméras factices.

 

Aspects juridiques

L’installation d’une vidéo surveillance à domicile est soumise au respect des règles prévues par le code de la sécurité intérieure – Livre II – articles L223-1 à L257-1. Ainsi, avant d’installer une caméra de surveillance, vous devez vous munir d’une autorisation d’installation délivrée par la préfecture du département. C’est une démarche obligatoire avant la mise en place d’un système de vidéo protection. Cependant, les caméras installées dans les locaux à usage professionnels ne sont pas soumises à une autorisation administrative.

La législation des vidéo surveillances en entreprise diffère selon le type de société : lieu privé ou lieu ouvert au public. La mise en place de caméra de surveillance dans les lieux privés comme les bureaux ou les entrepôts doivent être l’objet d’une déclaration à la CNIL ou Commission nationale de l’informatique et des libertés suivant la loi du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004. Concernant les lieux dits publics comme le commerce ou les guichets administratifs, l’installation de caméra doit être faite suivant la déclaration à la CNIL si le système enregistre les images dans un fichier et permet d’identifier les personnes filmées. Elle est régie par la loi du 6 janvier 1978 et modifiée par la loi du 6 août 2004. Cependant, notez bien que les séquences enregistrées ne doivent pas être conservées plus d’un mois et ne peuvent être vues que par des personnes habilitées.

En France, le public et le personnel doivent être avertis de son existence par un panneau signalant qu’ils sont filmés. Lors d’un cambriolage, la vidéosurveillance n’est pas une preuve légale devant la loi, elle sert seulement d’indice aux enquêteurs.

 

Questions fréquentes

 

Quelle est la différence entre télésurveillance et vidéo surveillance ?

 La télésurveillance fait intervenir un centre d’opération qui prend en charge les alarmes et qui contacte le responsable du site ou qui fait intervenir les forces de l’ordre, tandis que la vidéo surveillance est l’ensemble de caméras centralisées sur un enregistreur numérique.

 

Quelles prestations choisir ?

 Les deux sont distinctes et complémentaires. Ils peuvent être utilisés en même temps pour plus de sécurité et pour une grande réactivité d’intervention. En choisissant d’associer la télésurveillance et la vidéo surveillance, vous pouvez transmettre au centre de télésurveillance, en temps réel, les séquences qui ont occasionné le déclenchement de l’alarme.

 

Qu’est-ce que la téléassistance ?

 La téléassistance est un maintien à domicile des personnes âgées, handicapées ou isolées. Ce service permet à la personne en difficulté de rester chez elle longtemps. Si elle est victime de chute, une alerte est immédiatement envoyée à la société de télésurveillance. Notez que le service fonctionne 7j/7 et 24h/24.

Il existe 3 différents types de téléassistance :

  • La téléassistance classique qui gère l’urgence et dialogue avec la personne.

  • La téléassistance renforcée propose également une assistance téléphonique.

  • L’écoute psychologique, le ménage, l’accès à Internet, la géolocalisation, l’aide administrative, la prise de médicaments et de repas.

Vidéo surveillance filaire ou non filaire ?

 Suivant le cas, la vidéo surveillance filaire, avec des câbles ou avec une liaison WiFi. La vidéo surveillance sans fil ou WiFi est facile à installer et discret. Elle fonctionne, même en cas de coupure de courant. En revanche, la filaire est plus performante et plus onéreuse.

 

Quels sont les différents types de caméras de surveillance ?

  • Les caméras reliées à un simple moniteur de contrôle, sans possibilité d’enregistrement. Elles ont l’avantage d’être économiques.

  • Les caméras analogiques, les plus répandues, qui peuvent effectuer des enregistrements limités.

  • Les caméras à la fois analogiques et numériques qui intègrent plusieurs options comme la détection de disparition d’objets ou le comptage d’objets et de personnes.

  • Les caméras numériques accessibles via Internet ou les caméras IP qui sont capables de produire des séquences à haute résolution tout en réduisant les bandes passantes utilisées. La visualisation peut se faire avec un ordinateur, un décodeur ou un smartphone.

Dernières évolutions

Avec l’arrivée des nouvelles technologies, on peut désormais piloter ses caméras de surveillance partout via une connexion Internet ou depuis un smartphone 3G. Une application mobile dénommée « Push» permet également de recevoir un mail ou un message dès qu’une alerte est décelée. Donc, où que vous soyez, vous aurez toujours un œil sur votre domicile ou sur votre bureau.

Une question au sujet de cette catégorie