up_arrow
 

GUIDE ACHAT

GĂ©localisation de flotte automobile

Maîtriser le coût de revient des activités est capital pour assurer la compétitivité d’une entreprise. Investir dans la géolocalisation s’inscrit dans cette option et permet de gérer dans les moindres détails le déplacement de sa flotte automobile : localisation des véhicules en temps réel, gestion du carburant, optimisation des itinéraires, sécurisation de la flotte à distance, suivi des kilométrages… Après la décision d’équiper votre flotte de ce système, la prochaine étape consiste à choisir le dispositif qui vous convient et à l’installer

Comment ça marche ?

 

Un système de géolocalisation constitue un outil stratégique pour les entreprises qui disposent d’une flotte d’automobile. Un suivi en temps réel ou en différé de chaque véhicule permet à l’opérateur de réagir en donnant des consignes au chauffeur ou en l’immobilisant en cas de besoin.

Avant l’installation d’un système de géolocalisation sur votre flotte automobile, vous devez déterminer le dispositif adapté à votre activité. Pour ne rien négliger, vous devez établir un cahier des charges qui compile les informations correspondant à votre flotte, à vos activités et vos besoins. Vous devez répondre aux questions suivantes pour constituer votre cahier des charges :

  • Quels types de véhicules disposez-vous ?

  • Combien de véhicules composent votre flotte automobile ?

  • Dans quelles zones géographiques votre flotte effectue-t-elle ses déplacements ?

  • Quelles sont les raisons qui vous poussent à mettre en place un système de géolocalisation ?

Les types de géolocalisation et les fonctionnalités

 Un système de géolocalisation peut être simple ou complexe, c’est-à-dire, muni d’exploitation informatique. Ce dernier système est lié à un dispositif informatique grâce à une connexion à distance. Le système GPS est le plus connu et le plus usité par les entreprises. Il bénéficie d’un réseau de 24 satellites qui couvrent la totalité de la surface terrestre. Un boîtier installé dans chaque véhicule fait office de récepteur qui capte le signal de trois ou quatre satellites en même temps. Il a l’avantage de la précision, à quelques mètres près, sur le déplacement des véhicules. Il facilite également la planification de l’itinéraire et permet au moniteur de réagir très rapidement en cas d’embouteillage ou de changement de dernières minutes. Il assure une gestion rationnelle du parcours de chaque véhicule en temps réel.

Le GPRS est une extension du dispositif GSM. Concrètement, un téléphone mobile envoie les informations aux satellites qui les renvoient à un centre traitement. Une fois transcrites, ces informations sont envoyées via Internet sous forme de données exploitables au local de l’entreprise. La géolocalisation Wi-Fi fonctionne sur le même modèle que le GPRS. La différence réside dans le fait qu’elle exige un réseau de bornes Wi-Fi pour être fonctionnelle. Contrairement au GPS, la couverture reste le principal inconvénient de ces deux systèmes. Cependant, il y a des dispositifs de géolocalisation qui combinent le GPS et le GSM. Effectivement, le GPS capte les signaux des satellites tandis que le GSM transmet le message vers le terminal ou le centre de traitement de données.

Équiper votre flotte d’automobile d’un traceur GPS constitue également une mesure de sécurité contre le vol des véhicules. Certes, le boîtier de géolocalisation embarqué dans chaque automobile permet de la suivre à la trace, mais ne suffit pas pour la retrouver en cas de vol. En effet, un voleur de voiture avisé peut débrancher le modem du boîtier et la trace du véhicule disparaît de l’écran de contrôle. Par contre, un traceur ou une puce GPS bien cachée dans le véhicule est difficile à trouver.

Il existe également des systèmes de géolocalisation plus performants qui permettent à l’entreprise de déclencher l’alarme dès qu’un cas de vol est signalé. Grâce à une commande à distance qui commande ce système de protection, le véhicule s’immobilise tout en klaxonnant à distance. Les dispositifs de sécurité peuvent également être actionnés dès que le véhicule sort de l’itinéraire programmé ou de la zone géographique dans laquelle elle devrait se trouver.

La géolocalisation est également très utile pour gérer les problèmes liés aux accidents. Ce dispositif permet à l’opérateur de suivre la trace d’un véhicule et de déterminer très précisément l’endroit où il se trouver au moment de l’accident. Ce qui constitue une véritable preuve en cas de litige devant l’assurance. Le cas échéant, toutes les informations relatives à la conduite comme l’allure, le freinage, la position et la direction sont transmises au terminal et renseignent sur les conditions de l’accident. En même temps, il constitue une mesure dissuasive contre les fausses déclarations.

 

Le boîtier de géolocalisation et son installation

 Quel que soit le système que vous avez choisi pour votre flotte entreprise, le boîtier constitue une pièce maîtresse de votre dispositif de géolocalisation. Il indique la position géographique exacte du véhicule et collecte toutes les données nécessaires comme la position du véhicule par rapport à un itinéraire préétabli, les données concernant la moteur, les alarmes en cas de dépassement kilométrique ou de sortie d’une zone géographique, le temps de conduite, le kilométrage parcouru... C’est le modem intégré qui transmet ces données vers un centre de traitement ou le terminal. Peu encombrant, ce dispositif s’intègre facilement dans tous les véhicules. Cependant, l’installation d’un boîtier peut entraîner l’immobilisation de la flotte qui va de 10 à 30 minutes par véhicule.

 

Les types d’installations

 Il existe deux types d’installation de système de géolocalisation : le branchement permanent et le branchement temporaire. Le branchement permanent est le plus classique. Il nécessite l’intervention d’un professionnel qui installe le boîtier et/ou le traceur GPS. Une fois mis en place, le dispositif peut se mettre en marche continuellement ou après le contact. Il présente un avantage : le suivi de toutes les données concernant le véhicule sur tous les déplacements.

Par contre, le principal avantage d’un système de géolocalisation au branchement temporaire est la possibilité de transférer le dispositif d’un véhicule à un autre. En effet, une prise allume-cigare de 12 V suffit pour faire fonctionner ce type de dispositif. Ensuite, il faut fixer le boîtier sur le tableau de bord pour qu’il puisse être visible par le conducteur. Son installation ne requiert pas l’intervention d’un professionnel. 

Questions fréquentes

 

Combien coûte l’achat d’un dispositif de géolocalisation ?

 Le coût d’un dispositif de géolocalisation dépend du nombre de véhicules qui compose votre flotte. Cependant, un dispositif complet a coûté dans les 300 euros par voiture en 2012. Ce kit complet intègre toutes les fonctionnalités comme le suivi en temps réel du véhicule, l’orientation assistée du véhicule, le suivi en temps réel à distance, les indicateurs de vitesse, de direction de positionnement, de niveau de carburant...). Il faut également prévoir 10 euros par mois pour l’abonnement. Concernant les abonnements, le prix est différent. Pour les entreprises, l’installation d’un système de géolocalisation sur une flotte d’automobiles coûte en moyenne 80 euros par voiture tandis que la location de matériel revient à 30 € par mois et par véhicule.

 

Quelles sont les fonctionnalités comprises dans les offres standards pour flotte d’automobile ?

 En général, les offres standards comprennent un dispositif de localisation installé à bord du véhicule, un accès internet pour la gestion des données, des licences logiciels relatives au système, un support de communications mobiles et une formation pour l’utilisation du dispositif. Grâce à ces outils, vous pouvez créer des itinéraires pour rationaliser la circulation de votre flotte, effectuer des suivis des données relatives aux véhicules, obtenir un historique des itinéraires.

Une question au sujet de cette catégorie